Le projet de startup « Light’in » pour l’éclairage intelligent voit le jour

« Projet innovant et fruit d’un partenariat public-privé inédit, ‘Light’in Maroc’ permettra d’optimiser la consommation énergétique liée à l’éclairage public grâce à une nouvelle solution technologique », a indiqué a indiqué l’institut dans un communiqué.

Dans le cadre de sa dynamique de soutien à la valorisation des projets de recherche et d’innovation dans le domaine des technologies vertes, IRESEN accompagne la création de la startup « Light’in Maroc », portée par le consortium Université internationale de Rabat (UIR), Green energy park (GEP) et Lamalif, en accordant un financement et de l’appui technologique aux porteurs de projets.

C’est dans cette optique  que le directeur général de l’IRESEN, Badr Ikken, le directeur du GEP, Zakaria Naimi, le Président Directeur Général de Lamalif GROUP, Moulay Lakbir Ismaili Alaoui et le vice-président de l’UIR, Abdelaziz Benjouad, se sont réunis au siège de l’UIR pour formaliser l’intégration de la société Lamalif Group dans le consortium du projet « Light’in Maroc », à travers la signature de la convention attributive de financement de l’IRESEN à la startup.

« Avec l’intégration de Lamalif Group au consortium, le projet renforce ses chances de succès industriel et s’inscrit pleinement dans la dynamique de rapprochement entre le monde industriel et le monde de la recherche scientifique appliquée », souligne le communiqué.

L’IRESEN soutient le transfert des technologies vers l’industrie et l’émergence de startups industrielles dans le domaine des technologies vertes.

L’Université internationale de Rabat offre des formations d’excellence dans différents domaines, notamment l’architecture et les énergies renouvelables, et se veut une université citoyenne en s’intégrant dans la politique nationale menée dans le cadre du développement durable.

lire aussi

Nouvelles connexes