euphémisme ministériel face aux victimes du Covid



Dans une interview réalisée avec plusieurs médias locaux, le ministre de la Santé algérien, Abderrahmane Benbouzid, a déclaré que les autorités responsables de fournir les informations quotidiennes relatives au nouveaux cas de contamination et de décès dus au Covid-19, atténuent légèrement ces chiffres qui risquent de porter préjudice à la santé morale des Algériens.

Le ministre a affirmé que « la situation est semblable à une guerre où il serait préférable de ne pas annoncer le nombre d’avions abattus ou de soldats tués ». Il a ensuite insisté sur le rôle primordial que jouent les médias aussi bien en transmission d’information qu’en rassurance et réconfort pour le peuple algérien.


  

lire aussi

Nouvelles connexes