Date

Partager

nouveau scandale dans un élevage de porcs de l’Yonne

Articles connexes

Publié le 19/08/2021 17:35

Mis à jour le 19/08/2021 18:01

Durée de la vidéo : 2 min.

France 3

Article rédigé par

L’association L214 diffuse jeudi 19 août dénonçant des pratiques de maltraitance animale. Dans un élevage intensif de porc de l’Yonne, les truies sont frappées à coup de tournevis et de barre de fer, et les porcelets indésirables claqués au sol. 

Filmées par un employé d’une porcherie de l’Yonne, les images sont insoutenables. On y voit notamment des animaux frappés à coups de tournevis, des nouveau-nés agonisants. Ce dernier a décidé de les rendre publics, et témoigne à visage découvert. « Ce qui m’a choqué, c’est de voir le responsable mettre des coups de tournevis, s’acharner sur les truies quand elles ne voulaient pas avancer, ou alors mettre des coups de barre en ferraille sur la tête », confie Grégory Bouton. 

Près de son ancien lieu de travail, il raconte des pratiques interdites par la loi. « Il y a eu les piles électriques, comme un taser. (…) Une fois, il y avait une truie, elle ne pouvait plus marcher et il s’en est servi pour la sortir dehors. Il a fait 20 mètres, elle hurlait. » Ces vidéos ont été relayées par l’association de protection animale L214. Elle a saisi le préfet de l’Yonne pour sévices graves et demande une inspection de l’établissement. Contactée dans la matinée du jeudi 19 août par les équipes de France Télévisions, l’entreprise qui exploite la porcherie bourguignonne n’a pas donné suite. 

La castration à vif des porcelets sera interdite d’ici 2022. D’autres pratiques sont tolérées, comme le claquage des porcelets et la coupe des queues à vif. L214 réclame leur interdiction. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires