Date

Partager

L’hommage national à Gisèle Halimi se tiendra « début 2022 » aux Invalides, annonce Emmanuel Macron

Articles connexes

Le chef de l’Etat avait annoncé cet hommage en septembre 2020, quelques semaines après la mort de l’avocate féministe. Des activistes féministes et de gauche réclament la panthéonisation de celle qui s’opposa à la guerre d’Algérie.

Article rédigé par

Publié le 23/08/2021 20:36

Mis à jour le 23/08/2021 20:47

Temps de lecture : 1 min.

L’hommage national rendu à l’avocate et militante féministe Gisèle Halimi, morte le 28 juillet 2020 à 93 ans, aura lieu « début 2022 aux Invalides » en « accord avec sa famille » a précisé lundi 23 août le président de la République, Emmanuel Macron, dans un tweet. En septembre 2020, le chef de l’Etat avait annoncé qu’un hommage national serait rendu dans la cour des Invalides à l’avocate et figure féministe, sans donner de date. L’annonce de l’hommage au début de l’année 2022 intervient au moment de l’entrée prochaine au Panthéon de Joséphine Baker, un honneur réclamé par de nombreux militants féministes et de gauche pour Gisèle Halimi.

Sa « farouche liberté », elle l’utilisa pour libérer les autres. Par ses combats pour l’égalité, Gisèle Halimi changea et change encore la vie de millions de femmes. En accord avec sa famille, la Nation lui rendra hommage début 2022 aux Invalides. pic.twitter.com/CyoMHY36DJ

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) August 23, 2021

Une éventuelle panthéonisation de l’avocate reste possible mais il s’agit d’un processus plus long et complexe. Dans son rapport sur la colonisation et la guerre d’Algérie (1954-1962), remis en janvier à Emmanuel Macron, l’historien Benjamin Stora a préconisé la panthéonisation de Gisèle Halimi, qui s’engagea contre la guerre d’Algérie et pour l’indépendance de ce pays.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires